“On pourrait imaginer reporter les fêtes de fin d’année en juillet-août”

La chef du service infectiologie à l’hôpital Erasme (Bruxelles) et anciennement porte-parole interfédérale de la Covid-19, Frédérique Jacobs a fait une allégation plutôt surprenante au sujet des fêtes de fin d’année.

Ce lundi soir, dans l’émission « Question en prime », en direct sur La Une (RTBF), Sacha Daout l’interrogeait sur la potentialité d’organiser des fêtes de fin d’année ordinaire, l’infectiologue a averti qu’il ne fallait pas y songer.

“Même si on parvient en confinant à faire diminuer la courbe, on doit se dire que les fêtes de fin d’année telles qu’on les fait habituellement avec des rassemblements de toute la famille, où on mange, on boit, on s’amuse, on se donne des cadeaux et on s’embrasse, c’est vraiment le genre d’endroits où le virus adore se propager. On sait que les fêtes de famille sont particulièrement dangereuses” explique Frédérique Jacobs.

“Si on arrive à infléchir cette courbe, on peut imaginer des fêtes de fin d’année différentes, en plus petit nombre, avec des mesures de distance… ou bien carrément les reporter éventuellement en juillet-août, quand il fait beau. Vous pourrez faire une grande fête dans votre jardin” termine-t-elle, admet qu’il faudra être créatif cette année !

27 octobre 2020 à 20H45 – Noam Husquet

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s