Victoire autoritaire du Dunlop Test Team

C’est par une météo estivale que s’est déroulée ce samedi l’édition 2021 des 6 Heures Moto sur le Circuit de Spa-Francorchamps. Dès la séance qualificative, le ton était donné, avec un nouveau record du tour en 2’22’’18 réalisé par la #37 Dunlop Test Team de Markus Reiterberger et Kenny Foray, issus de la planète Championnat du Monde d’Endurance FIM. Confirmation en course, avec au bout du compte une belle domination pour ce duo, qui inscrit son nom au palmarès…

Si la mise à feu des 6 Heures Moto 2021 a été rendue compliquée par une chute aux Combes lors du… tour de mise en grille, et une longue trainée d’huile dans Blanchimont après deux rondes seulement – ce qui a entraîné une neutralisation d’une trentaine de minutes -, la majeure partie des débats a été d’une étincelante limpidité. Et rares ont été ceux qui ont pu remettre en cause l’hégémonie du duo de la #37 Dunlop Test Team.

Au guidon de la #41 RAC 41/Chromeburner, Grégory Fastré a malgré tout pointé au sommet du classement avant d’être victime d’un ennui technique et chuter sans gravité. L’équipage, complété par Chris Leesch et Wayne Tessels, plongeait néanmoins dans le classement, mettant un point d’honneur à conclure la course en 33ème position.

On assistait dès lors à un chassé-croisé entre la #37 de Reiterberger et Foray, et la #333 VRD Igol Experiences de Florian Marino, Nico Terol et James Westmoreland, mais à la régulière, Dunlop Test Team prenait les devants, pour l’emporter avec maestria et un peu moins d’un tour de bon sur VRD Igol Expériences. Une médaille d’argent qualifiée de logique par les membres du team, qui permettait à la #333 de s’imposer comme la seule équipe dans le tour des vainqueurs, qui plus est lauréate en catégorie Trophy Pro ! 

La plus petite marche du podium final faisait l’objet d’une superbe lutte entre la #77 Yamaha YART – Powered by Bridgestone de Marvin Fritz et Danny Märtz, et la #84 Bike Parts – Interbike Racing Team de Gian Mertens, Nicky De Wit et Come Geenen, finalement séparées par moins de 30 secondes à l’avantage de la #77.

Pour sa première venue à Spa, le Britannique Jon Railton, équipier de Joe Akroyd, avait le bonheur de compléter le top 5 final sur la #2 British Endurance Racing Team, précédant la #61 Mototech de Davy Maes et David Drieghe, qui ont terminé la course en duo après les ennuis rencontrés par Sébastien Le Grelle sur sa propre machine.

Dans le clan de la #101 HCR Ducati Lux, avec Didier Jadoul, Marc Fissette et Stéphane Mertens, c’est l’envol qui a été délicat, une fuite d’essence obligeant le populaire trio à se lancer dans une folle remontée. Pointant encore aux alentours du top 20 à mi-parcours, l’équipage achevait l’épreuve en force en 7ème position.

La #137 Trax Racing de Niels Hattas, Dennis Vermoesen et Ben Stuyck, la #97 ADSS 97 de Craig Watson, Chris Platt et Mike Booth, ainsi que la #132 J&I Racingteam de Ives Aerts et Sander Claessen complétaient le top 10 final.

Dans les différentes catégories, pointons le succès de la #158 HRT de Brecht Hollebecq, Kim Detollenaere et Ruben De Gols en 1000 Amateur, la victoire de la #20 ARTEC de Vincent Rutkowski et Lionel Bergeron en Trophy Amateur, ainsi que le sprint gagnant de la #74 Jamotobis Junior Team de Quentin Aussems, Thibaut Delforge et Romain Louppe en 600 Amateur, face aux ‘seniors’ de la #141 Jamoto Racing Team de Jimmy Ovaere, Cédric Dejeux et Jimmy Lafineur.

Quant aux ‘filles dans la course’ de la #100 TeamThuyRacing, à savoir Béatrice Girard, Gaëlle et Natacha Remy, elles ont eu le plaisir de compléter le podium en Trophy Amateur !

Parmi les belles petites histoires d’une grande course, pointons la présence à l’arrivée de Jeofrey Bonafede, appelé en dernière minute pour remplacer l’infortuné Vincent Van Melderen – blessé lors des essais – au guidon de la #96 KM Moto Lontzen. En compagnie de Raphaël Gerein, Bonafede a poursuivi l’aventure jusqu’au bout.

Quant à Cédric Fievet, l’un des trois pilotes de la #111 Team 111, il a fait preuve d’un sacré jusqu’au-boutisme, refusant de renoncer après plusieurs ennuis pour terminer l’épreuve en solo, sans ses équipiers !

C’est par une cérémonie de podium festive à souhait que les 6 Heures Moto 2021 se sont achevées, point d’honneur à une épreuve disputée dans des conditions parfaites, et caractérisée par un déroulement plus que fluide, sans le moindre incident majeur. Dans les rangs de DG Sport, on ne peut que se féliciter de ce retour gagnant qui en augure bien d’autres sur la planète endurance moto à Spa-Francorchamps…

Notons aussi que deux équipages de la Province de Luxembourg participaient au 6 Heures Moto, dont le Team « DDB » (Kenny Bourguignon, Patrick Vandereecken & Éric Harmegnies), dans la catégories « 1000 AM 7 » qui occupait le numéro 70 et qui finit au classement général à la 21ème place.

Mais aussi le Team « Team 111 » (Christopher Lequeux, Johan Larminier & Cédric Fievet), dans la catégorie « 1000 Pro 12 » qui occupait le numéro 111 et termine à la 43ème place de ce classement général.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s