« Ce n’était qu’un match pour l’argent », Courtois dézingue la Fifa, l’UEFA et tous les autres

Le gardien belge ne s’est pas caché après le match Italie-Belgique comptant pour du beurre.

Thibaut Courtois dépité d’avoir dû jouer ce match pour rien contre l’Italie, le 19 octobre 2021 à Milan. — Shutterstock/SIPA

On aime moquer Thibaut Courtois depuis une certaine demi-finale à Saint-Pétersbourg, mais on se dit parfois qu’il serait temps de passer à autre chose. D’abord parce que le gardien belge est un des meilleurs du monde à son poste et qu’il sauve les fesses du Real une semaine sur deux en alternance avec Benzema, et surtout parce qu’il est l’un des rares des très grands de ce jeu à ne pas se mordre la langue au micro, une qualité appréciable pour les scribouillards que nous sommes.

« Plus personne ne se soucie des joueurs »

Le bonhomme, qui avait déjà prévenu de son peu d’entrain à vouloir jouer ce match pour la 3e place contre l’Italie ce dimanche, en a remis une couche après la défaite. Il n’a épargné personne sur Sky Sport, le plus souvent avec justesse. On vous retranscrit d’ailleurs in extenso son intervention, qui fera plaisir aux huiles de la Fifa, de l’UEFA, et même de son président à Madrid, Florentino Perez.

« Ce n’était qu’un match pour de l’argent, il faut être honnête. Nous avons joué ce match car pour l’UEFA, c’est de l’argent supplémentaire. Pour nous c’est un bon match car c’est l’Italie en face mais regardez tous les changements que les deux équipes ont effectués pour cette rencontre… Si la Belgique ou l’Italie était en finale, il n’y aurait pas eu autant de changements. Cela montre juste que nous jouons trop de matchs. L’année prochaine, nous avons une Coupe du monde en novembre et nous devons à nouveau jouer jusqu’à la fin du mois de juin. Nous allons nous blesser ! Plus personne ne se soucie des joueurs. »

« Trois semaines de vacances ne suffisent pas pour que les joueurs puissent jouer pendant douze mois au plus haut niveau. Si nous ne disons jamais rien, ce sera toujours la même chose… L’UEFA a encore créé une nouvelle compétition avec la Conference League. Ils peuvent être en colère contre les équipes qui veulent une Super League mais ils ne se soucient pas des joueurs, ils se soucient juste de leurs poches. Et maintenant, vous entendez parler d’un championnat d’Europe et d’une Coupe du monde chaque année. Quand allons-nous nous reposer ? Jamais. Donc, à la fin, les meilleurs joueurs seront blessés. Nous ne sommes pas des robots ! C’est juste de plus en plus de matchs et de moins en moins de repos pour nous et personne ne s’en soucie. »

J.L.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s