(Vidéo) Les intempéries au Barrage de Nisramont …

Ce jeudi après-midi, la fake news a fait grand bruit, elle annonçait l’ouverture du barrage de Nisramont à 15H et qu’une grosse montée des eaux était prévue pour Hotton et les alentours vers 19H. Mais connaît-on vraiment le but du Barrage de Nisramont ?

© SWDE

C’est en 1872 que l’idée de construire un barrage en aval des deux Ourthe est lancée. Mais restera à cette époque sans suite. Il faudra attendre 1953 pour que la construction débute, pour se terminer en 1958. 27 ans plus tard, un bâtiment pour traiter les résidus a été ajouté.

Le barrage de Nisramont aussi appelé le Barrage de l’Ourthe, a été construit afin de produire de l’eau potable et de l’électricité pour la région.

Il ne sert qu’à garder le niveau du lac constant. Il n’a donc aucune influence sur le débit en aval.

Jeudi soir vers 22 heure, Guido Paulus, Inspecteur des voies hydraulique du Barrage de Nisramont, observait un débit de 150,56m³ par seconde et nous informait qu’il ne reste plus que 26m³ avant de retomber sous le seuil d’alerte.

Hier matin, le barrage de Nisramont été redescendu sous le seuil d’alerte puisqu’il enregistrait un débit d’un peu plus de 121m³ par seconde.

Samedi 17 juillet 2021 à 20H25 – Noam Husquet

Que faire après l’inondation de votre maison ?

Ouverture d’un centre d’appel 📞

Dans de nombreux endroits en Belgique, l’eau continue à monter. Dans certaines communes, la situation commence à se stabiliser.

Si vous avez des questions sur les démarches à suivre, contactez le 1771.

Le 1771 est accessible pour répondre à toutes les questions administratives qui se posent pour les sinistrés (assurances, indemnisation, etc.).

« Attention, il ne s’agit pas d’un numéro d’urgence », rappelle le Gouverneur de la Province de Luxembourg.
Le numéro 1722 reste accessible pour les dégâts matériels. Et le 112 pour les urgences vitales.

Toutes les informations sont a retrouver sur le site http://www.centredecrise.be

Jeudi 15 juillet 2021 à 19H17 – Noam Husquet

Intempéries en Province de Luxembourg, Liège et Namur.


Le Gouverneur de la Province de Luxembourg, Olivier Schmitz, a annoncé sur les réseaux sociaux d’être prudent et insiste que pour les habitants ne se déplacent pas.

Les Provinces de Liège et Namur sont aussi bien touchés, ce matin les autorités ont diffusés un message via le système Be-alerte en expliquant que de « nombreuses routes étaient inaccessibles ou dangereuses ». Ils demandent aussi d' »Eviter les déplacements et de télétravailler car la priorité est absolue aux services de secours ».

Les prévisions pour les prochaines heures.

Les prévisions météorologiques sont toujours très inquiétantes. La pluie devrait tomber sans s’arrêter jusqu’à cette nuit. L’Institut Royal Météorologique de Belgique (IRM) détaille les prévisions pour ces prochaines heures.

« La dépression sur l’Allemagne déterminera encore notre temps aujourd’hui. La zone de pluie qui lui est associée reste active et concernera surtout le centre du pays.

Aujourd’hui jeudi, la zone de pluie restera stationnaire sur l’est et le centre du pays avec des pluies ou averses parfois assez soutenues et un risque d’orage. Le temps devrait rester généralement sec sur l’ouest du pays avec possibilité de quelques éclaircies. Les maxima varieront entre 17 et 21 degrés. Le vent sera modéré à parfois assez fort de nord à norouest avec des pointes de 50 à 60 km/h.

La nuit prochaine, quelques pluies ou averses pourront encore se produire ce soir et en début de nuit. L’activité des précipitations diminuera ensuite au cours de la nuit. Le ciel restera très nuageux. Les minima varieront entre 11 et 15 degrés avec un vent modéré de nord à nord-ouest, le long du littoral encore parfois assez fort avec des pointes de 60 km/h. »

Le 1722 reste activé au minimum encore 24 heures.

Le numéro 1722 restera activé au moins jusqu’à vendredi. Ce numéro est destiné à recevoir des demandes d’aide aux services de secours en raison de dégâts provoqués par les précipitations. Le numéro 112 est réservé aux situations où une vie est en danger.

15 juillet 2021 à 08H45 – Noam Husquet

Après le Ciné Culture Drive Bastogne voici …

Comme l’an passé, l’ASBL Mat 241 a le plaisir de vous présenter son nouveau concept. Après le Ciné Culture Drive Bastogne, voici “Les Terrasses de l’Espace 23” au Jardin d’Honneur de l’Espace 23 de Bastogne.

http://www.espace23.be

C’est ce dimanche 11 juillet 2021, que l’ouverture de l’événement aura lieu. Et ce jusqu’au dimanche 22 août prochain.

« Notre souhait, est de proposer diverses animations durant l’été, tant culturelles que
sportives en passant par les loisirs. », explique le responsable de la communication, Noam
Husquet. « Nous ne souhaitons pas faire de la concurrence aux cafés. Ce que nous
proposons, c’est un moment de détente à faire entre amis ou en famille en mode conviviale,
cosy, lounge. Boire un verre sur notre terrasse VIP avec une ambiance musicale locale ou
devant un bon film.”

Tout au long de cet événement, il y aura plusieurs activités qui seront organisées en collaboration avec des associations, clubs sportifs etc, ainsi qu’avec le Ciné Extra de Bastogne pour des séances de cinéma en plein air. 

Le 11 juillet, place au football dès 18 heures pour la soirée “Spéciale finale de l’ Euro 2020
en mode Italie, avec en première partie, le premier épisode “ »Le Pays de Bastogne en
images ». “Les Terrasses de l’Espace 23” seront fermées le lundi et mardi sauf le 20 juillet.

Le programme sera détaillé au fur et à mesure sur la page Facebook “Les Terrasses de
l’Espace 23” et en fonction des règles COVID-19.

L’ASBL « Mat 241 » vient du matricule du Official Belgian Fan Club.

08 juillet 2021 à 18H14

Fauvillers : Un soutien psycho-social pour les jeunes.

Afin d’aider les jeunes en détresse suite à la Covid-19, le Conseil des Jeunes de Fauvillers en partenariat avec le PCS, et en collaboration avec la Province de Luxembourg, via « La Mado » (La Maison de l’ADOlescence) ont mis en place une permanence psycho-sociale. Cette permanence est consacrée aux jeunes âgés de 11 à 22 ans, qui ont besoin d’être écoutés, accompagnés ou encore orientés.

« Récemment, le Conseil des Jeunes de la commune de Fauvillers a réalisé un sondage auprès des jeunes de notre territoire. Le but de ce dernier était de mesurer les impacts de la crise sanitaire sur la jeunesse. Ce sondage a fait clairement « ressortir » un mal-être chez les jeunes avec parfois une souffrance psychologiques. » explique la Commune de Fauvillers dans leur communiqué.

La permanence sera ouverte les mercredis 9 et 23 juin, de 13H30 à 16H30, à la Ferme Simon à Fauvillers. Ce service est totalement gratuit.

Infos : PCS Fauvillers | Carine Stas | 063 60 83 56 | carine.stas@fauvillers.be

27 mai 2021 à 22H28 – Noam Husquet

Martelange : Fête de la Récup’

Du 17 au 21 mai, se tiendra « La Fête de la Récup' », un événement qui a pour but de se questionner sur la place que prend nos déchets. Celle-ci est goupillée par la Fédération Ressources, qui regroupe plus de 60 entreprises d’économie sociale et circulaire.

Photo: © Oxfam Magasin du Monde

Pendant tout le mois de mai, les vitrines des magasins Oxfam-Magasin du monde seront remplies d’articles de seconde main. Plusieurs milliers de bénévoles mettent tout en œuvre pour la récupération et la valorisation d’objets depuis de nombreuses années. Afin d’offrir une consommation plus durable et plus responsable.

« Non seulement la Récup’ est l’une des préoccupations majeures dans l’assortiment toujours innovant des magasins du monde, mais elle s’inscrit aussi pleinement dans notre campagne de sensibilisation actuelle « Face aux crises : l’économie du donut », qui fait état des limites sociales et environnementales de notre société et donne des pistes pour nous guider vers une nécessaire transition économique et sociale. » rapporte Oxfam dans un communiqué.

Découvrez aussi pendant tout le mois de mai, les paniers « apéro équitable », qui contiennent des pailles en bambou réutilisables !

14 mai 2021 à 18H52 – Noam Husquet

Fauvillers : Commémorations du 10 mai 1940

Ce lundi, a lieu les commémorations des Chasseurs Ardennais, qui se sont combattus à Bodange (Fauvillers), le 10 mai 1940. Ces commémorations ont eu lieu en comité restreint afin de respecter les protocoles en vigueur.

© Fraternelle des Chasseurs Ardennais

Durant ces commémorations, deux hommages ont été rendus. Le premier, à la croix commémorant la mémoire du Commandant Bricart, la famille Bricart, le soldat Bernaerdt, lauréat du prix Bricart 2021, et des représentants de la Fraternelle y ont déposés des fleurs.

Le second, au mémorial de Bodange, sur lequel sont gravés les noms des 17 Chasseurs Ardennais qui furent tués sur place. Le Bourgmestre de Fauvillers, la Fraternelle et le Bataillon de Chasseurs Ardennais y déposèrent des fleurs.

Par la suite, le Bourgmestre, Nicolas Stilmant, aborda le courage des soldats qui sont tombés à Bodange. Dans son discours, il compara les héros de 1940 avec nos personnels soignants, qui se battent à l’heure de la crise sanitaire que nous vivons depuis plus d’un an. (Discours à lire ici)

Ensuite, le Président de la Section Régimentaire qui se félicita d’entendre à nouveau retentir la Brabançonne liée à notre devise « L’Union fait la Force ».

« Nous voici donc réunis en ce 10 mai 2021, pour commémorer les combats de 1940. Nous aurions dû nous retrouver en 2020 pour les 80 ans. Ce satané virus nous en a empêchés. Nous attendrons que l’éclaircie laisse place à un grand ciel bleu pour organiser ce qui était prévu » conclut-il.

11 mai 2021 à 19H47 – Noam Husquet

O’Tacos Bastogne ouvrira ce mercredi 03 mars !

Ce mercredi 03 mars 2021, O’Tacos ouvrira les portes de son deuxième restaurant en
province du Luxembourg, dans le centre-ville de Bastogne. Une ouverture qui détonne
dans le contexte actuel, mais qui démontre la vigueur de la chaine spécialisée dans
les O’tacos français. Six emplois temps plein seront créés pour l’occasion.

© O’Tacos Bastogne

Les citoyens et les étudiants bastognards l’attendaient avec impatience : ce mercredi
03 mars, un nouveau restaurant O ‘tacos ouvrira ses portes en plein cœur du centreville de Bastogne, et plus précisément sur l’incontournable Place Mc Auliffe. Comme
dans ses autres établissements, O’Tacos proposera des O’ tacos français composés
de viandes, rigoureusement sélectionnées pour leur qualité premium. Les gourmands
pourront également choisir entre plusieurs tailles de O’tacos, et notamment sur le
gargantuesque de 2,5kg. Cerise sur le gâteau, O’Tacos Bastogne proposera un service
de livraison à domicile. Idéal pour les gourmands qui veulent goûter les spécialistes de
l’enseigne sans mettre le pied dehors.

Cette ouverture s’inscrit dans un contexte sanitaire particulier. Un pari audacieux pour
le patron Yam’s Ellacott, enthousiaste à l’idée de s’installer dans cette ville au passé
historique si important. « Notre chaine de restaurant n’oublie pas le passé de la ville dans
laquelle elle s’installe, d’autant plus quand on voit la proximité avec la place et l’emblématique char. Ce dernier a d’ailleurs été repris sur le visuel annonçant l’ouverture du
restaurant
».

Un clin d’œil au passé historique qui devrait plaire à la population. « Certes, ce ne sont
que de petites attentions, mais elles sont très importantes pour nous. Lorsque nous ouvrons un nouveau restaurant, nous veillons toujours à nous intégrer dans l’histoire de la
ville
» ajoute le patron, déjà à la tête de la franchise à Arlon depuis mai 2019, place du
Marché aux Légumes.

O’Tacos Bastogne prendra ses quartiers dans les anciens locaux de la pizzeria Adriatique, devant la place Mc Auliffe. Un petit événement, puisque la chaine de fast food
est la première du genre à s’installer dans la « Nuts City ». « Notre venue doit être considérée comme un atout supplémentaire pour la Commune. En cette période compliquée, l’ouverture d’O’Tacos va apporter du dynamisme et un vent de fraicheur. Nous espérons que tous les autres commerçants pourront en profiter » ajoute Yam’s Ellacott.
L’ouverture du restaurant de Bastogne démontre aussi tout la force et l’ambition que
possède O’ Tacos en se lançant durant une période compliquée pour l’Horeca. Une
véritable aubaine pour la commune, dans la mesure où l’arrivée de la chaine va permettre de créer six emplois temps plein et d’engager quelques étudiants. Il se se
murmure qu’O’Tacos devrait bientôt annoncer de nouveaux projets en province de
Luxembourg.

01 mars 2021 à 18H19 – Noam Husquet

Concours – Gagnez votre entrée au 101st Airborn Museum Bastogne

Dans le cadre des commémorations qui ont eu lieu à Bastogne ce week-end, nous vous offrons des entrées pour le musée 101st Airborne museum Bastogne. Ce bâtiment unique, riche en histoire est le parfait endroit pour présenter l’histoire de la 101st Airborne Division et des unités impliquées dans la Bataille de Bastogne en décembre 1944 – janvier 1945.

Tentez votre chance afin de remporter ; – 5 x 1 entrée pour le musée.

COMMENT PARTICIPER ? – Sois fan des pages Facebook Noam Husquet et 101st Airborne museum Bastogne ; – Partage ce post en mode public ; – Tag 3 ami-e-s avec qui tu souhaiterais y aller ;

Fin du concours & tirage au sort vendredi 18 décembre à 17h00

“On pourrait imaginer reporter les fêtes de fin d’année en juillet-août”

La chef du service infectiologie à l’hôpital Erasme (Bruxelles) et anciennement porte-parole interfédérale de la Covid-19, Frédérique Jacobs a fait une allégation plutôt surprenante au sujet des fêtes de fin d’année.

Ce lundi soir, dans l’émission « Question en prime », en direct sur La Une (RTBF), Sacha Daout l’interrogeait sur la potentialité d’organiser des fêtes de fin d’année ordinaire, l’infectiologue a averti qu’il ne fallait pas y songer.

“Même si on parvient en confinant à faire diminuer la courbe, on doit se dire que les fêtes de fin d’année telles qu’on les fait habituellement avec des rassemblements de toute la famille, où on mange, on boit, on s’amuse, on se donne des cadeaux et on s’embrasse, c’est vraiment le genre d’endroits où le virus adore se propager. On sait que les fêtes de famille sont particulièrement dangereuses” explique Frédérique Jacobs.

“Si on arrive à infléchir cette courbe, on peut imaginer des fêtes de fin d’année différentes, en plus petit nombre, avec des mesures de distance… ou bien carrément les reporter éventuellement en juillet-août, quand il fait beau. Vous pourrez faire une grande fête dans votre jardin” termine-t-elle, admet qu’il faudra être créatif cette année !

27 octobre 2020 à 20H45 – Noam Husquet