O’Tacos Bastogne ouvrira ce mercredi 03 mars !

Ce mercredi 03 mars 2021, O’Tacos ouvrira les portes de son deuxième restaurant en
province du Luxembourg, dans le centre-ville de Bastogne. Une ouverture qui détonne
dans le contexte actuel, mais qui démontre la vigueur de la chaine spécialisée dans
les O’tacos français. Six emplois temps plein seront créés pour l’occasion.

© O’Tacos Bastogne

Les citoyens et les étudiants bastognards l’attendaient avec impatience : ce mercredi
03 mars, un nouveau restaurant O ‘tacos ouvrira ses portes en plein cœur du centreville de Bastogne, et plus précisément sur l’incontournable Place Mc Auliffe. Comme
dans ses autres établissements, O’Tacos proposera des O’ tacos français composés
de viandes, rigoureusement sélectionnées pour leur qualité premium. Les gourmands
pourront également choisir entre plusieurs tailles de O’tacos, et notamment sur le
gargantuesque de 2,5kg. Cerise sur le gâteau, O’Tacos Bastogne proposera un service
de livraison à domicile. Idéal pour les gourmands qui veulent goûter les spécialistes de
l’enseigne sans mettre le pied dehors.

Cette ouverture s’inscrit dans un contexte sanitaire particulier. Un pari audacieux pour
le patron Yam’s Ellacott, enthousiaste à l’idée de s’installer dans cette ville au passé
historique si important. « Notre chaine de restaurant n’oublie pas le passé de la ville dans
laquelle elle s’installe, d’autant plus quand on voit la proximité avec la place et l’emblématique char. Ce dernier a d’ailleurs été repris sur le visuel annonçant l’ouverture du
restaurant
».

Un clin d’œil au passé historique qui devrait plaire à la population. « Certes, ce ne sont
que de petites attentions, mais elles sont très importantes pour nous. Lorsque nous ouvrons un nouveau restaurant, nous veillons toujours à nous intégrer dans l’histoire de la
ville
» ajoute le patron, déjà à la tête de la franchise à Arlon depuis mai 2019, place du
Marché aux Légumes.

O’Tacos Bastogne prendra ses quartiers dans les anciens locaux de la pizzeria Adriatique, devant la place Mc Auliffe. Un petit événement, puisque la chaine de fast food
est la première du genre à s’installer dans la « Nuts City ». « Notre venue doit être considérée comme un atout supplémentaire pour la Commune. En cette période compliquée, l’ouverture d’O’Tacos va apporter du dynamisme et un vent de fraicheur. Nous espérons que tous les autres commerçants pourront en profiter » ajoute Yam’s Ellacott.
L’ouverture du restaurant de Bastogne démontre aussi tout la force et l’ambition que
possède O’ Tacos en se lançant durant une période compliquée pour l’Horeca. Une
véritable aubaine pour la commune, dans la mesure où l’arrivée de la chaine va permettre de créer six emplois temps plein et d’engager quelques étudiants. Il se se
murmure qu’O’Tacos devrait bientôt annoncer de nouveaux projets en province de
Luxembourg.

01 mars 2021 à 18H19 – Noam Husquet

“On pourrait imaginer reporter les fêtes de fin d’année en juillet-août”

La chef du service infectiologie à l’hôpital Erasme (Bruxelles) et anciennement porte-parole interfédérale de la Covid-19, Frédérique Jacobs a fait une allégation plutôt surprenante au sujet des fêtes de fin d’année.

Ce lundi soir, dans l’émission « Question en prime », en direct sur La Une (RTBF), Sacha Daout l’interrogeait sur la potentialité d’organiser des fêtes de fin d’année ordinaire, l’infectiologue a averti qu’il ne fallait pas y songer.

“Même si on parvient en confinant à faire diminuer la courbe, on doit se dire que les fêtes de fin d’année telles qu’on les fait habituellement avec des rassemblements de toute la famille, où on mange, on boit, on s’amuse, on se donne des cadeaux et on s’embrasse, c’est vraiment le genre d’endroits où le virus adore se propager. On sait que les fêtes de famille sont particulièrement dangereuses” explique Frédérique Jacobs.

“Si on arrive à infléchir cette courbe, on peut imaginer des fêtes de fin d’année différentes, en plus petit nombre, avec des mesures de distance… ou bien carrément les reporter éventuellement en juillet-août, quand il fait beau. Vous pourrez faire une grande fête dans votre jardin” termine-t-elle, admet qu’il faudra être créatif cette année !

27 octobre 2020 à 20H45 – Noam Husquet

Awel Blues Experience a annoncé l’arrêt du groupe.

Ce lundi soir, nous apprenons, après 5 années de blues, via le communiqué sur leur page Facebook l’arrêt de leur célèbre groupe de musique. « Voilà les amis, l’expérience Awel Blues, s’arrête ici, on voudrait vous remercier pour ces 5 années de super bons souvenirs, de blues et de bières.
Merci de nous avoir soutenu et d’avoir mis une ambiance de folie à chacune de nos sorties.
Merci aussi aux organisateurs qui nous ont fait confiance.
Vous aurez sans doute l’occasion de nous revoir dans un de nos futurs projets car je suis sûr que chacun d’entre nous ne restera pas longtemps sans une nouvelle aventure musicale. »

www.facebook.com/awelbluesexperience

Notre équipe a directement pris contact avec Albert Wellens, fondateur d’Awel Blues Experience. Nous lui avons posé quelques questions sur la décision.

– Que s’est-il passé pour prendre une tel décision ? Pourtant vous avez sorti un album en 2018 comprenant 10 titres, exclusivement de compositions originales. « Je pense que le confinement, les concerts annulés, et d’une certaine manière la motivation de certains a été touchée. Cette crise aura eu un impact psychologique sur tout le monde. Et les différences d’objectifs se sont renforcées.« 

– Est-ce que le groupe se sépare ou vous allez recréer un groupe sous un nouveau style ou un nouveau nom ? « Je ne peux pas répondre pour les autres mais pour moi Albert, guitariste/chanteur, il est évident que je vais créer un nouveau projet qui sera dans le même style, mais il est encore un peu trop tôt pour l’instant.« 

« L’origine du groupe à la base c’était ‘juste’ un projet parallèle, entre copains et puis c’est devenu un groupe qui a fait plus de 100 concerts en Belgique, France et Luxembourg. Mais c’est la vie, parfois les chemins se séparent mais on reste tous les trois amis et on a une tonne de bons souvenirs et de bonne musique. » Conclut-il.

24 août 2020 à 23H15 – Noam Husquet

Pas de défilé militaire le 21 juillet mais un défilé aérien pour rendre hommage aux soignants

En 2019, un NH-90 de la Composante Air a porté un drapeau belge pour la première fois pour la Fête Nationale (crédit-photo Malek Azoug/BE Défense)

En raison de la pandémie de la covid-19, les festivités du 21 juillet seront réduites. Le défilé militaire était en suspens. Il est désormais confirmé qu’il n’aura pas lieu cette année. Une simple cérémonie sur la place des Palais aura lieu avec un un hommage aux héros de la crise Covid-19 et le 75ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale via un  défilé de dix véhicules historiques de l’époque.

La Défense participera toutefois à ses festivités grâce à la Composante Air et un défilé aérien. La cérémonie sera ouverte par le survol d’un NH-90 NFH, équipé d’un drapeau belge, de la base de Coxyde. Cette opération avait été réalisée pour la première fois l’année dernière à l’occasion du défilé de la Fête Nationale. L’équipage s’est exercée ces derniers jours pour être prêt le jour J. Ensuite trois formations de 3 F-16 décolleront de Florennes et suivront le passage du drapeau tricolore. Le premier appareil aura cinq invasion stripes, une alternance de trois bandes blanches et de deux bandes noires peintes sur le fuselage et les ailes de tous les avions alliés pour leur permettre de se reconnaître, afin de commémorer les 75 ans de la Libération.

Basis Koksijde

Les deux premières formations de F-16 poursuivront ensuite leur route pour survoler toute la Belgique en signe d’hommage aux efforts fournis par le personnel médical et la population belge durant la crise du coronavirus. « Les avions de chasse exécuteront un Fly-By avec trois appareils au-dessus de chaque chefs-lieux des provinces. Ils suivront comme cela une trajectoire Ouest (Anvers, Gand, Bruges, Mons, Namur en passant par Ostende) et une trajectoire Est (Louvain, Wavre, Hasselt, Liège, Arlon en passant par Dinant) », explique le communiqué de la Défense. Tous les avions atterriront sur la base de Florennes d’où ils ont décollé.

Source : https://defencebelgium.com/

Arnaque par téléphone de plus en plus nombreuses.

La police met en garde encore une fois, plusieurs cas ont été signalés dans la région avec des sommes volées conséquentes.

La victime est contactée par une personne prétendant être délégué par la commission européenne ou par la communauté européenne. Elle vous informe que vous avez droit à une indemnité d’une valeur de 1500€. Une indemnité valable que pour les retraités et ou les ménages à petit revenu. Elle vous demande après de mettre votre carte de banque dans le lecteur que la personne appelle « Digipass, la petite calculatrice de la banque ».

La police rappel toutefois, de ne jamais communiquer vos données bancaires. Si vous pensez être victime d’une arnaque, raccrochez directement et informez votre zone de police. On vous a déjà pris de l’argent sur votre compte ? Bloquez votre carte bancaire immédiatement via CARD STOP au 070/344.344.

Avertissez votre entourage afin d’anticiper ce mode d’escroquerie !

Plus d’informations via cardstop.be/

16 juillet 2020 à 20H50 – Noam Husquet

Arnaques bancaires par des SMS ; votre compte ne sera pas mis en « Zone Quarantaine »

Depuis le début du mois de mai, il y a une augmentation d’envois de SMS frauduleux. La crise du coronavirus rend les escrocs créatifs.

Les escrocs consultent bien l’actualité. La « Zone Quarantaine«  susciterla crise sanitaire du coronavirus. Ils désirent que ces mots vont inquiéter le destinataire et l’amener à l’arnaque. 

L’arnaque viendrait des Pays-Bas, car les SMS sont rédigés en néerlandais, le site vers lequel il renvoit.

Nous avons également reçu ce fameux sms au nom de « BNP PARIBAS FORTIS » rédiger bien entendu en néerlandais. Notre informaticien a directement reconnu cette arnaque puisque le site vers lequel il nous renvoyait ne correspondait en aucun cas le site officiel de la banque. Dés ce mercredi matin, nous avons pris contact avec le bureau de banque le plus proche, qui nous a bien confirmé qu’il s’agissait d’une arnaque et qu’il ne fallait pas y répondre et encore moins cliquer sur le lien.

La banque nous rappelle via un communiqué « Cette pratique consiste à guider la victime vers un faux site ; en lui envoyant généralement un e-mail ou un message sur les réseaux sociaux ; dans le but de lui soutirer des informations confidentielles comme un mot de passe, le code secret ou le numéro d’une carte de banque. De manière générale, nous vous conseillons : 

  1. d’effectuer vos paiements en ligne sur des sites sécurisés (vérifiez la présence de l’icône cadenas et d’un « https » dans la barre d’adresse du site) ;
  2. de taper vous-même l’url du site internet dans votre browser ;
  3. de ne pas ouvrir un e-mail envoyé par un contact inconnu et de le supprimer directement.

Que faire si :

  1. un e-mail ou un message avec notre logo vous invite à communiquer votre numéro de compte ou code secret ;
  2. un e-mail ou un message avec notre logo vous invite à vous identifier sur votre banque en ligne ?

Ne répondez pas, contactez-nous au 02 762 20 00. Nous sommes à votre service du lundi au vendredi de 7 à 22h et le samedi de 9 à 17h. Envoyez l’e-mail suspect à phishing@bnpparibasfortis.com. »

Pour plus d’informations consultez https://protegezvousenligne.be/.

13 mai 2020 à 21H58 – Noam Husquet

La PHASE 2 du déconfinement: ce qui change à partir de lundi 18 mai

Ce mercredi 13 mai, le Conseil National de Sécurité s’est réuni et a pris la décision, d’enclencher la phase 2 de notre plan de déconfinement à partir de ce lundi 18 mai.

Cette phase repose essentiellement sur la reprise progressive des cours dans l’enseignement primaire et secondaire, dans des conditions strictes. A noter que les maternelles resteront fermées et que l’enseignement supérieur a quant à lui déjà organisé sa fin d’année académique avec les autorités communautaires.

Le deuxième volet de cette phase concerne la culture. Le CNS (Conseil National de Sécurité) a décidé qu’à partir de ce 18 mai les musées et les infrastructures d’intérêt culturel (les monuments historiques, les châteaux et citadelles) pourront ouvrir leurs portes mais à la condition d’installer un système de billetterie en ligne ou par téléphone. Les bibliothèques restent ouvertes dans les mêmes conditions que maintenant.

Il a été décidé que les métiers de contact pourront rouvrir, à conditions ; la prise de rendez-vous, le port du masque ou d’une protection couvrant le nez et la bouche pour le client et le personnel et le respect des distances de sécurité entre les clients. De plus, les marchés pourront être à nouveau organisés avec l’accord des autorités locales en sachant qu’ils doivent compter un maximum de 50 échoppes, un plan de circulation devra être instauré et que les distances de sécurité devront toujours être d’application.

Sport et loisirs, les infrastructures d’intérêt naturel comme les parcs animaliers pourront également rouvrir à condition qu’ils instaurent une billetterie en ligne ou par téléphone pour limiter l’accès au public, un plan de circulation et que les cafétérias et restaurants restent fermés, également que les attractions et les plaines de jeux. Les entraînements sportifs réguliers et les leçons en extérieur et en club pourront reprendre à condition qu’ils se pratiquent en respectant les distances de sécurité et en présence d’un entraîneur.

En ce qui concerne les mariages et les enterrements, il sera possible d’accueillir 30 personnes maximum lors des cérémonies à partir du 18 mai. Il ne sera par contre pas autorisé d’organiser une réception après la cérémonie.

Toute manifestation à caractère culturel, sportif, touristique et récréatif reste interdite jusqu’au 30 juin.

La prochaine étape de notre déconfinement aura lieu le 8 juin prochain.

13 mai 2020 à 20H18 – Noam Husquet

La fête des mères en famille, c’est maintenant possible !

Le Conseil National de Sécurité de ce mercredi a décidé qu’à partir de ce dimanche 10 mai, les Belges pourront recevoir quatre personnes à leur domicile.

À partir du 10 mai, chaque famille peut accueillir jusqu’à quatre personnes (toujours les mêmes). Afin de limiter le nombre de contacts propices à la propagation du virus.

Cela, aux conditions suivantes :

  1. Les distances de sécurité doivent, bien entendu, être respectées avec les invités.
  2. Si le citoyen possède un jardin ou une terrasse, il est préférable d’organiser cette visite à l’extérieur.
  3. Il est évident qu’aucune visite ne peut être autorisée si un membre de la famille ou si la personne invitée est malade.
  4. Une attention particulière devra être apportée aux personnes plus âgées ou fragiles.

Si l’une des personnes est testée positive pour Covid-19, le système peut également suivre plus facilement les connexions entre les personnes.

« Nous continuerons à évaluer les possibilités d’élargir ces contacts au fur et à mesure des différentes phases. Ceci ne pourra se faire pour le 18 mai. Le 11 mai prochain, nous acterons également la réouverture des commerces. » déclare la Première ministre Sophie Wilmès.

Cette réouverture devra – comme pour tout le reste – se faire dans le respect strict des règles suivantes :

  1. A l’instar de ce qui se pratique dans les commerces déjà ouverts – 1 seul client sera autorisé par 10m² et ce pendant 30 min maximum. Pour les plus petits commerces une exception est prévue.
  2. Il sera fortement recommandé à chaque client de porter une protection couvrant le nez et la bouche dans les commerces. En tout état de cause, les distances de sécurité doivent être respectées.
  3. Les employeurs seront responsables de la santé et de la sécurité de leurs employés, et devront tout faire pour garantir des conditions de travail sûres.
  4. déclare la Première ministre Sophie Wilmès.

La prochaine étape est actuellement estimée au 18 mai. Les Communautés et le monde de l’enseignement travaillent déjà de concert pour assurer une reprise progressive des cours dans les écoles primaires et secondaires.

D’ici là, ils détermineront avec les experts la faisabilité et les conditions pour :

  1. La reprise des marchés ;
  2. La réouverture des musées, des bibliothèques, des parcs zoologiques, etc ;
  3. La réouverture des professions avec contact physique comme les coiffeurs ;
  4. L’élargissement du nombre de personnes présentes aux cérémonies de mariage et aux enterrements ;
  5. La reprise des entraînements sportifs à l’extérieur. La reprise des événements sportifs et culturels sera par ailleurs analysée par les experts sur base des travaux déposés par les ministres compétents pour pouvoir présenter un calendrier plus précis au travers des différentes phases ;
  6. La question relative aux excursions d’une journée, des séjours dans les résidences secondaires ou dans les gîtes sera évoquée lors de la préparation de la phase 3 (date estimée : 8 juin).

06 mai 2020 à 21H36 – Noam Husquet

Nouveauté : Abonnez-vous dès maintenant à « Noam Husquet » gratuitement.

L’équipe de « Noam Husquet » vient de mettre en place un système d’abonnement gratuit afin de rester connecté avec ses lecteurs.

« Nous avions envie d’être plus proche de nos lecteurs et ceux qui nous suivent de prêt ou de loin. Je pense bien-sûr à nos lecteurs de La Réunion ou encore ceux du Luxembourg. » nous explique le fondateur Noam Husquet.

« C’est vraiment un plus pour nous, il suffit de ce rendre sur notre site internet dans la rubrique ‘Abonnement’ entrer son adresse mail et le tour est joué, c’est si simple. Par la suite, nous envisageons de mettre en place une application mobile avec un tas de choses, comme de le player de notre partenaire radio, puis bien-sûr les articles, un agenda de tout les événements en partenariat avec nous, une galerie photo, etc etc. »

Combien de personnes son bénévole pour vous ? « Ça, je ne vous répondrais pas, mais on peut dire entre 10 et 30 personnes en comptant les photographes, les reporters, les webmasters, les infographistes. »

On l’a compris l’équipe « Noam Husquet » c’est du costaux et pleins de projets. N’hésitez pas à vous rendre sur le site internet pour vous abonnez, c’est complètement gratuit.

03 mai 2020 à 19H12 – David Cioponea